La gestion des charges récupérables est très simple dans Gestion Locative v2021, elle se limite à deux actions de votre part :


  • Saisies des charges récupérables tout au long de l'année
  • Régularisation des charges au moins une fois par an auprès de vos locataires


Saisies des charges récupérables

Lorsque vous effectuez la saisie de vos opérations financières, si la charge est récupérable, vous devez la saisir dans le gestionnaire des charges. Tous les calculs de répartition et prorata sont automatiques. L'utilisation de la gestion financière n'est pas obligatoire pour saisir vos charges récupérables.

Régularisation des charges

Au moins une fois par an, il convient de régulariser les charges auprès de vos locataires. Les calculs sont encore une fois entièrement automatisés.

Quelles sont les charges récupérables ?

Les charges locatives récupérables correspondent aux dépenses occasionnées par l’occupation des lieux par le locataire. Ces charges récupérables sont initialement payées par le propriétaire. La liste des charges récupérables est fixée par le décret n°87-713 du 26 août 1987 


En résumé les charges récupérables les plus fréquentes sont :


  • La taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM)
  • Les frais des parties communes
  • Les menues réparations
  • Les charges d'entretien (espaces verts communs, ménage des parties communes...) 
  • Etc (voir le décret)


Attention, la liste des charges récupérables fixée par décret est exhaustive, c'est-à-dire qu'une charge ne figurant pas dans la liste n'est pas récupérable auprès du locataire.

Quel est le délai légal de régularisation des charges ?

Le propriétaire a 3 ans pour régulariser les charges, y compris après le départ du locataire. La régularisation tardive est possible quelle que soit la raison du propriétaire. Cependant, il est conseillé de procéder à la régularisation au moins une fois par an et au départ du locataire. N'oubliez pas le logiciel vous alerte, via le tableau de bord, les charges à régulariser. Aucun oubli n'est possible !