Dans Gestion Locative v2021 la gestion des loyers impayés se fait depuis l'icône "Impayés".

La gestion des loyers impayés dans le logiciel


Véritable hantise du bailleur, outre la perte financière, la gestion des impayés peut être relativement complexe notamment en cas de multiples paiements partiels.

Vous devrez aussi fournir régulièrement des états des impayés dans le cadre d'une assurance (GLI). La caisse d'allocations familiales (CAF) peut aussi demander des états des impayés, mais aussi un plan d'apurement.


Le logiciel vous permet de gérer très facilement les impayés via :

  • La relance aux locataires
  • La relance aux garants 
  • La génération des dossiers d'impayés dans le cadre d’une assurance (GLI) ou pour la CAF
  • La création de plan d'apurement avec leur modèle de lettre.


Si vous souhaitez accorder une facilité de paiement au locataire, consultez la section "Report de paiement" pour créer un échéancier.

La relance aux locataires et aux garants peut s'effectuer via deux courriers typiques, l'un à l'amiable et l'autre sur un ton plus procédurier. Ces courriers sont modifiables dans la section de modification des états.

Gestion Locative v2021 fournit tous les outils et modèles de lettre de relance juridique.

À partir de quand un loyer est considéré comme un impayé ?

Le locataire doit payer son loyer à la date convenue dans le bail. Selon la loi, le moindre jour de retard de paiement intégral du loyer entraîne juridiquement un impayé de loyer.

Le logiciel vous permet de gérer tous les cas d'impayés : du simple retard jusqu'à l’élaboration des états d'impayés dans le cadre d'une GLI.

Comment gérer des impayés de loyers ?

Le simple retard de paiement

Utilisez la relance de loyer (ton courtois) avec un envoi par e-mail. Rapide et économique. Il est possible de relancer tous les locataires en retard en une seule fois.

Un paiement partiel du loyer

Vous pouvez utiliser aussi la relance ou reporter le solde sur le prochain appel de loyer avec l'assistant. C'est un cas fréquent notamment après une augmentation du loyer (le locataire ou la banque n'a pas mis à jour le montant du loyer pour le virement automatique). C'est aussi un cas fréquent avec les variations des allocations pour le logement (APL).

Un retard dû à des difficultés financières temporaires

Utilisez l'assistant d'impayé pour créer un échéancier (plan d'apurement) sur plusieurs mois de la dette.

Plusieurs impayés

En cas de plusieurs impayés : utiliser la relance juridique envoyée en lettre recommandée avec accusé de réception.

Si vous avez souscrit à une assurance de garantie des loyers impayés (GLI), le logiciel vous permet de créer un tableau des impayés conformément aux demandes des assurances.